Expositions passées

Résidence

Exposition présentée à la MJC de l’Harteloire du 20 avril au 24 mai 2018

Cette exposition est la restitution de la résidence de l’artiste Charlotte Vitaioli à l’école Algésiras, en partenariat avec le musée.

C’est l’histoire d’une belle rencontre. De celles qui permettent le déploiement d’un projet artistique tout au long de l’année entre des élèves et une artiste. Au départ, plusieurs visites des classes de l’école Algésiras au musée des beaux-arts. L’idée ? Après avoir découvert le travail de l’artiste Charlotte Vitaioli, présenté dans l’exposition Les retrouvailles, les enfants sélectionnent des oeuvres de la collection. Puis, ils s’en inspirent pour créer une tapisserie collective avec l’artiste accueillie en résidence à l’école.

Résidence  La Maison des jours meilleurs

Résidence de l’artiste Anaïs Touchot à la cité scolaire de l’Iroise à Brest en partenariat avec l’artothèque du musée. Janvier à mars 2018

Anaïs Touchot a imaginé un dispositif dans lequel les élèves vont produire des objets sculptures à partir d’éléments du quotidien et de matériaux récupérés. Ces créations décoreront l’intérieur d’un habitat d’urgence.

Le projet est un clin d’oeil, par le titre, aux habitats conçus par Jean Prouvé dans les années 1950 à la demande de l’Abbé Pierre. Dans l’esprit d’une création collective, ces expériences sculpturales poétiques explorent des préoccupations regroupant écologie et habitat et ouvrent de manière informelle des discussions esthétiques et sociologiques.

Abstractions

Exposition présentée à l’espace d’exposition Les Abords du 9 février au 2 mars 2018

Le musée et l’artothèque associent leurs collections pour présenter une exposition sur l’abstraction géométrique. Intitulée Abstractions, cette exposition est présentée dans le cadre du temps des arts et sciences à l’UBO.

Ces artistes ont fait très tôt le choix de l’abstraction géométrique et de l’intervention minimale. Alexandre Calder, Sonia Delaunay, Mathieu Mercier, Véra Molnar, François Morellet, Aurélie Nemours ou Marie-Thérèse Vacossin pour ne citer qu’eux adoptent dans ces œuvres un langage géométrique  dépouillé. Marqué par l'exemple de Mondrian, leurs œuvres sont composées de formes simples (lignes, carrés, triangles), dans un nombre limité de couleurs, assemblées dans des compositions élémentaires (superposition, fragmentation, juxtaposition, interférences…).

Espace d’exposition Les Abords, Faculté Victor Segalen, 20, rue Duquesne à Brest
Exposition ouverte du lundi au jeudi de 15h à 18h 30, le vendredi de 15h à 17h.
Renseignements : Service culturel de l’UBO
02 98 01 63 67 - service.culturel@univ-brest.fr 

Dernière mise à jour le :