Acquisition, L'oeuvre du mois

Une toile d'Alexandre Hollan entre dans les collections !

Mis en ligne le

En partenariat avec la galerie La Navire, l'artiste Alexandre Hollan a fait don au musée de son œuvre La Grande Roue (2011).

Alexandre Hollan est né à Budapest en 1933. Arrivé à Paris en 1956 il développe en France une carrière de peintre et dessinateur qui a élu deux motifs inlassablement repris : celui de l’arbre et de ce qu’il nomme « Vies silencieuses », des aquarelles de natures mortes ou la profondeur de la couleur joue un rôle essentiel. Artiste opiniâtre, enraciné dans une tradition qu’il renouvelle profondément, depuis 2000 il exprime en couleur la luminosité des arbres toujours vus en contre-jour. L’artiste partage son temps entre les garrigues du Languedoc et ses ateliers parisiens.

"La beauté d'un chêne noir, vibrant, existe, préexiste en moi", note-t-il dans ses carnets. Des arbres vus de loin, de près, de l'intérieur, de l'intime, dans leur frémissement, ce courant qu'ils transmettent, cette vibration qui danse autour d'eux. Arbres saisis, parce qu'un arbre n'est jamais immobile, ni dans sa masse dont aucune unité – tronc, feuille, branche, brindille, fruit – ne le résume, ni dans son érection continue, de la racine au ciel. Hollan en décrypte la légèreté, l'expansion dans l'espace.

A l'occasion du don, un réception officielle est organisée au musée, le samedi 6 avril 2019 à 11h. En parallèle, la galerie La Navire propose une exposition intitulée "La terre est un arbre rond" avec des œuvres d'Olivier Giroud, Alexandre Hollan et Sophie Melon, à partir du 6 avril 2019.