L'oeuvre du mois

Pompeo BATONI, La Mort de Marc-Antoine

Mis en ligne le

Aurélie Stéphan, guide-conférencière au musée, vous fait découvrir son œuvre coup de cœur !

Pompeo Batoni (1708-1787), La mort de Marc-Antoine, 1763, huile sur toile

Il faut monter au premier étage du musée, dans la grande galerie, pour découvrir un de ces chefs-d’œuvre de l’art italien que j’apprécie tout particulièrement de présenter aux visiteurs. 

La scène représentée est la mort de Marc-Antoine dans les bras de Cléopâtre. Ces deux célèbres amants échangent un dernier regard, un dernier geste…. Les émotions des personnages sont magnifiées par la précision des détails, par la délicatesse des couleurs. Elles sont soutenues par cette gamme raffinée des tons de la tenue du général qui tranche avec les valeurs claires entourant Cléopâtre. Une œuvre portée à la fois par la sobriété et le caractère dramatique de la scène, non départie d’élégance et de raffinement. Un très bel exemple de cette peinture néo-classique, modèle de rigueur et d’harmonie inspiré de l’art de l’Antiquité.


Fils d’orfèvre, Pompeo Batoni, est un peintre italien connu autant comme portraitiste pour la Papauté et l’aristocratie, que comme peintre d’histoire. Il appartient à une communauté artistique, qui, venue de toute l’Europe, se trouve à Rome dans la seconde partie du 18e siècle pour y élaborer un nouveau langage : la simplification des formes, le retour à l’Antique et l’héroïsation des sujets.