Acquisition, L'oeuvre du mois

Paul Sérusier, Les Fées aux balles d’or

Mis en ligne le

Découvrez ce décor de Paul Sérusier entré en 2019 dans les collections du musée, grâce au legs de Monique Le Bras-Lombard !

Après avoir étudié à l’Académie Jullian, Paul Sérusier séjourne à Pont-Aven en 1888, où il rencontre Émile Bernard et Paul Gauguin. C’est sous la dictée de ce dernier qu’il peint Au Bois d’Amour, ou Le Talisman, qui deviendra l’emblème du groupe des Nabis. Fondé dès son retour à Paris, le groupe le surnommera « Le Nabi à la barbe rutilante ». Sérusier partage dès lors son temps entre Paris et la Bretagne. À partir de 1891, il délaisse Pont-Aven et le Pouldu pour la Bretagne intérieure. Il s’arrête à Huelgoat, avant de s’installer définitivement à Châteauneuf-du-Faou.

Ces quatre œuvres appartiennent à un ensemble de six panneaux décoratifs, dont deux sont conservés dans une collection particulière. Réalisée en 1912, cette composition incarne un jeu floral dans l’esprit médiéval cher Paul Sérusier. Des « fées » jouent à s’envoyer une balle par-dessus un champ de pavots, fleur à connotation médicinale et fantasmagorique.

Ces œuvres sont actuellement exposées dans la rotonde du premier étage, à l'occasion de la présentation du legs de Monique Le Bras-Lombard. Elles seront restaurées par rotation, de janvier à juillet 2020.