Mise à jour le 25/05/2023

Elève de Francesco de Mura, Giacinto Diana (Pozzuoli, 1731 – Naples, 1804) effectue l’essentiel de sa carrière à Naples, où il est reconnu en particulier pour ses décors.

Giacinto DIANA, L’Olympe, 17e siècle, huile sur toile, collection musée des Beaux-Arts de Brest
Giacinto DIANA, L’Olympe, 17e siècle, huile sur toile, collection musée des Beaux-Arts de Brest - ©Musée des Beaux-Arts de Brest métropole

Ce type d’esquisse préparatoire était destiné à être présenté au commanditaire, avant la réalisation d’un décor. C’est sans doute lui dont on retrouve le portrait dans le registre inférieur de la peinture. Il est entouré des divinités de l’Olympe : au centre de la composition, Jupiter et Héra accompagnés de leurs attributs – l’aigle et le paon – ; en bas, Mercure et Minerve ; à gauche, Apollon et Iris, au pied de l’arc-en-ciel. 

Cette oeuvre est actuellement présentée dans l'exposition Anatomie du musée.