Charles Joseph Natoire, L’apothéose de Saint-Louis

Mise à jour le 25/05/2023

Après une brillante carrière parisienne, Charles Joseph Natoire devient Directeur de l’Académie de France à Rome en 1751. C’est à cette époque qu’il exécute ce décor pour le plafond de la voûte principale de l’église Saint-Louis des Français à Rome.

Charles Joseph NATOIRE, L’apothéose de Saint-Louis, 1756, huile sur toile, collection musée des Beaux-Arts de Brest.
Charles Joseph NATOIRE, L’apothéose de Saint-Louis, 1756, huile sur toile, collection musée des Beaux-Arts de Brest. - ©Musée des Beaux-Arts de Brest métropole

Le peintre représente l’apothéose de Saint-Louis (le roi Louis IX), c’est-à-dire le moment où il est reçu dans le royaume des cieux. La composition est divisée en trois registres, symbolisant l’ascension de l’âme du défunt : le registre inférieur représente l’allégorie de la France éplorée devant le camp de Tunis, où le roi a trouvé la mort en 1270 ; la figure du roi entouré des Vertus se trouve au centre ; enfin, la partie supérieure est consacrée au Christ qui accueille Saint-Louis dans son royaume.