Acquisition

La troisième bataille d’Ouessant de Louis-Ambroise Garneray

Mis en ligne le

L’oeuvre de Louis-Ambroise Garneray, La troisième bataille d’Ouessant, rejoint les cimaises du musée à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine.

En juillet dernier, l’oeuvre de Louis-Ambroise Garneray (1783-1857), La troisième bataille d’Ouessant (dite la glorieuse bataille du 1er juin par les Britanniques, mai-juin 1794) datant de 1838 a intégré les collections du musée avec l’aide du Fonds régional d’acquisition des musées de Bretagne, de l’association des Amis du musée des beaux-arts et de la Société d’études de Brest et du Léon.

Au premier regard, le chaos de la bataille surgissant de la composition est saisissant. Le peintre maîtrise avec une grande virtuosité l’agitation suggérée par les nuages de fumée, l’inclinaison de certains mâts et la tenue
désordonnée des voiles. 

L’oeuvre est exposée au Salon de mars 1838 avec son pendant, Triomphe de Tourville, une toile de même format représentant la bataille d’Agosta en 1676, au large de Messine en Sicile.

Cette nouvelle acquisition fait écho au Naufragé, autre oeuvre capitale de l’artiste conservée au musée, en associant la fureur collective de la guerre à la lutte désespérée d’un homme dans une mer déchaînée, face à une vague qui menace de l’engloutir.